Super BG
Contact Schwabe Pharma SA
Erlistrasse 2
6403 Küssnacht a.R.
Tél +41 41 854 18 60
hc.amrahpebawhcs@ofni

Production

La qualité au centre de nos préoccupations

Soyons clairs: pour la qualité de nos médicaments, la plante – la matière première – est déterminante. Nos propres plantations, en Suisse et à l’étranger, nous permettent d’obtenir des substances actives de qualité optimale en déterminant le moment le plus propice de leur cueillette ou de leur récolte.
De la plante au médicament, découvrez ce parcours fascinant.

De la matière première à l’extrait

Les composants de la plante, matière première de notre production, sont décisifs. Comme dans tout système, la plante s’adapte partiellement à son environnement et en subit l’influence lors de sa croissance. Ainsi la quantité des composants varie selon la nature du sol, la saison, la météo et la localisation des plantations. Un contrôle rigoureux des cultures est alors indispensable pour obtenir un extrait de qualité optimale.

Installation d’extraction moderne: les composants actifs du ginkgo sont concentrés et séparés des substances indésirables par un processus technologique perfectionné en plusieurs étapes.

Nos cultures de plantes médicinales standardisées permettent d’intégrer tous ces paramètres. L’exploitation biologique contrôlée offre également un habitat à de multiples espèces animales, ce qui encourage les mécanismes d’auto-régulation des insectes utiles et nuisibles. C’est pourquoi nous pouvons renoncer entièrement aux insecticides et aux engrais chimiques et n’utiliser que des engrais naturels.

Grâce à nos exploitations en Suisse et à l’étranger nous disposons donc de plantes qui fournissent dès le départ des substances actives de qualité aussi constante que possible. Il s’agit le plus souvent de parties spécifiques de la plante aux caractéristiques bien précises. Pendant la période de végétation, nous observons la maturation des composants dont nous avons besoin et que nous pouvons alors récolter au meilleur moment. Nous effectuons jusqu’à deux récoltes par an que nous stockons et qui nous assurent la réserve suffisante pour la fabrication de phytomédicaments.

En assemblant diverses parties des plantes médicinales, nous uniformisons tout d’abord les différentes teneurs des composants. Pour ce faire, des échantillons sont prélevés dans divers lots de plantes, puis ils sont analysés et classifiés. Les données obtenues permettent alors de quantifier méthodiquement les mélanges aboutissant à un extrait spécifique standardisé.

La précision à chaque étape

La production d’extraits comprend dans la plupart des cas de nombreuses étapes à la suite desquelles d’importants contrôles internes garantissent la conformité et la qualité de chaque lot. Le déroulement de chaque étape est coordonné par un système informatique permettant une extraction continue et reproductible. Une seule et même plante peut fournir des extraits qui se différencieront par leurs composants et leur effet thérapeutique. Des extraits obtenus selon des procédés différents ne sont donc pas comparables entre eux. C’est particulièrement valable pour les extraits spécifiques, dont les principes actifs sont recueillis par un procédé spécial.

Du contrôle de la matière première à la mise sur le marché du médicament, toutes les étapes de production sont menées et documentées en conformité avec les règles internationales de la Bonne Pratique de Fabrication (BPF) ou Good Manufacturing Practice (GMP). Les directives des BPF s’appliquent aux bâtiments, à l’équipement technique, à toutes les phases de fabrication et au conditionnement. La qualification, l’expérience et la formation continue du personnel sont également prises en compte. Un système de management de la qualité (SMQ) ou Quality System Management (QMS), principal instrument de contrôle, régule les processus de fabrication selon les BPF.

En tant que société de recherche pharmaceutique spécialisée dans la production de phytomédicaments, nous nous engageons résolument en faveur de l’environnement. De la plante au médicament, toutes nos démarches tiennent compte de la nature et de la préservation des ressources primaires. Ainsi par exemple les solvants utilisés pour l’extraction sont traités dans une usine de recyclage spécial et les résidus des plantes après extraction sont réutilisés comme fertilisants.